Le concours de Meilleur Ouvrier de France : quand la gastronomie vise l'excellence

L'origine du concours de Meilleur Ouvrier de France remonte à 1913, avec pour but premier de remédier à la crise de l'apprentissage et de la formation professionnelle qui frappe la France du début du 20ème siècle. Le projet de Lucien Klotz, journaliste et critique d'art, contrarié et reporté par la Première Guerre Mondiale voit finalement le jour en 1924, lors d'une édition qui comptera 149 lauréats, toutes catégories confondues.

Pour ce qui est de la cuisine, le concours organisé tous les trois ou quatre ans distingue et récompense le ou les chefs qui ont su faire preuve de leur excellence face à un prestigieux jury composé de leurs pairs, pour faire d'eux les représentants de ce qui ce fait de mieux dans la cuisine française. Quand un chef cuisinier obtient cette distinction ultime, il devient non seulement une "star " mondiale de la gastronomie, mais peut également intégrer à son tour un certain nombre de jurys, décernant des récompenses, comme par exemple celui du Lauréats Gourmets de France.

Meilleur ouvrier de France - L'excellence au service de la gastronomie-1

Meilleur Ouvrier de France, plus qu'un concours, une institution… 

Présenté comme un concours, le titre de Meilleur Ouvrier de France, ou MOF, organisé par le COET-MOF est en fait un examen, dans la mesure où le nombre de lauréats n'est pas limité, ni fixé à l'avance. Si l'on prend l'exemple de la dernière édition officiellement clôturée, celle de 2018, plus de 400 candidats étaient sur la ligne de départ, pour se retrouver 28 sélectionnés pour la finale, qui verra finalement 7 chefs obtenir le titre et le droit d'orner le col de leur veste de chef d'un liseré bleu-blanc-rouge.  

C'est donc la rareté de ce titre qui le rend si convoité et pousse tous les candidats à trouver le courage et la volonté d'affronter cette épreuve et l'intraitable jury du concours, ne récompensant que les meilleurs des meilleurs cuisiniers de la catégorie cuisine et gastronomie. Le monde de la restauration compte également des Meilleurs Ouvriers de France dans les domaines de l'hôtellerie (maître d'hôtel), du service et des arts de la table, ou encore de la sommellerie. Mais c'est la classe cuisine et gastronomie qui reste bien évidemment la plus médiatisée, offrant à ses lauréats une exposition fantastique pour le restaurant dans lequel ils œuvrent en cuisine.

La reconnaissance de l'excellence d'un chef cuisinier MOF ouvre également les portes à de nombreuses sollicitations, du simple fait que leur nom devienne une véritable marque. Que ce soit pour prendre les commandes du restaurant d'un palace, intégrer des jurys ou assurer la promotion de produits à des fins publicitaires, tout chef lauréat du titre de Meilleur Ouvrier de France voit sa vie professionnelle et le niveau des exigences que l'on attend de son travail profondément modifié. Il est effectivement désormais un ambassadeur de la haute gastronomie française à l'international et doit maintenir une qualité de service et de cuisine apte à contribuer au rayonnement d'une discipline qui brille depuis plusieurs siècles.

Meilleur ouvrier de France - L'excellence au service de la gastronomie-2

Une récompense doublée d'un véritable engagement

Si le titre de Meilleur Ouvrier de France est un honneur et une récompense rare, il s'accompagne également de nombreuses charges. Le président du jury, le chef Alain Ducasse, qui a succédé à Paul Bocuse, ne manque d'ailleurs pas de rappeler aux candidats couronnés l'ampleur des devoirs liés à cette distinction d'excellence. Voici ses mots, prononcés lors de la clôture de l'édition de l'année 2015 : "Le cuisinier qui accède à ce titre se retrouve investit d'une mission. Il va devoir continuer à transmettre son savoir autour de lui, il va devenir un exemple pour les jeunes et, par-dessus tout, il va devoir donner envie de rentrer dans cette profession et d'y réussir."

Il est très intéressant de noter que le sens profond de la création de ce concours est toujours d'actualité et n'a pas été oublié. Récompenser les meilleurs cuisiniers du pays est aussi une manière de tirer l'ensemble d'une profession vers le haut. Le métier de cuisinier a longtemps souffert d'une image négative et peu valorisante. Entre la pénibilité des horaires, le stress lors du "coup de feu" et une discipline de fer en cuisine, la filière de formation professionnelle peinait à recruter des candidats motivés à l'idée d'embrasser cette carrière.

Fort heureusement, cette image négative est aujourd'hui du passé, avec pour principale explication la médiatisation croissante des meilleurs cuisiniers et la multiplication des émissions et des concours télévisés consacrés à la cuisine en général et à la gastronomie en particulier. Le métier fait à nouveau rêver les jeunes générations, qui sont sans nul doute prêtes à briguer à leur tour le prestigieux titre de Meilleur Ouvrier de France et succéder ainsi à leurs glorieux ainés pour perpétuer à travers leurs plats l'excellence associée à la cuisine française.

Nous vous recommandons ces autres pages :

FAQ

En quoi consiste le concours du “ Meilleur ouvrier de France ” ? 

A l’origine, le concours, ou plutôt devrait-on dire l’examen, a été créé dans le but de promouvoir les métiers de bouche, délaissés par les étudiants. Aujourd’hui, si les filières d’apprentissage sont de nouveau prisées par les plus jeunes, notamment en raison de leur exposition médiatique, le concours reste un objectif pour beaucoup de cuisiniers professionnels confirmés. La distinction des Meilleurs ouvriers de France est très convoitée.

À quelle fréquence le concours est-il organisé ?

Le concours visant à discerner les meilleurs ouvriers de France (MOF) est organisé par le COET-MOF. Les sessions se tiennent tous les 3 à 4 ans environ. La dernière en date remonte à 2018. La rareté des sessions joue en faveur de la convoitise de la distinction. Se voir attribuer cette récompense rare est un gage d’excellence, un honneur et une reconnaissance par ses pairs. Le COET-MOF est à même de renseigner les candidats quant au calendrier prévisionnel des sessions.

Qui est le COET-MOF ?

Le COET-MOF est le Comité d’Organisation des Exploitations du Travail - Meilleurs Ouvriers de France. Il s’agit d’une association loi 1901, celle-ci a été créée en 1961. Le COET-MOF remplit 3 fonctions principales : informer les candidats et les orienter pour leur permettre de mettre en avant leurs compétences, et bien sûr organiser le célèbre concours du MOF. C’est donc l’interlocuteur à contacter pour toutes démarches dans l’accession au titre tant convoité.

Comment s’inscrire au concours ?

La participation au concours se fait uniquement sur la base du volontariat. Il faudra donc prendre contact avec l’organisme organisateur, le COET-MOF, pour candidater. Le nombre de places n’est pas limité. Le nombre de distinctions décernées n’est pas connu à l’avance. En 2018, parmi les 400 candidats, seuls 7 chefs ont su démontrer leur maîtrise parfaite des gestes demandés lors des épreuves, et portent désormais le reconnaissable col bleu-blanc-rouge.

Je consens à la  politique de confidentialité.

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour.
Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé.
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

colissimo logo laposte

Moyens de paiement acceptés :

colissimo logo laposte
Copyright © 2018 Comevents - Tous droits réservés